Shop Mobile More Submit  Join Login
×




Details

Submitted on
February 24, 2011
File Size
9.8 KB
Link
Thumb

Stats

Views
679
Favourites
12 (who?)
Comments
7
×


Becoming a father
Anitekos gave up becoming a father years ago.
Being a centaur, he should have defy an older stallion to steal his harem or his daughters, or join a herd of youngs scrappers males, who would have helped him to steal a few women.
Unfortunatly for Anitekos, and fortunatly for the youngs centauress, he was far from being as tall, strong and rowdy as his felow centaurs. For a centaur, he even was dowright puny. He wasn't a milquetoast, far from it. He may been a head smaller than everyone in his family, he still was a hard worker in the wyneyards, and gave a hand for harvest or to run after the fugitive goats of Meliah's family.
Later, when he finally noticed that his best friend had suddenly become a beautiful young woman, and that her bipedal state wasn't a deterrent for his feelings, he kissed goodbye to any potential fatherhood.
Especially when she became pregnant from an unknow father, and her parents married her to another faun named Euthymios.
Anitekos never knew why the wedding was such a failure, he made himself scarce at the time, consumed by jealousy and fearing he may compromise his best friend's union, but when he found Meliah to the road of her village, five month pregnant and crying her eyes out, he has to restrain himself for not running to kick her husband in the head.
His father would have been proud of the blood lust that overcame him, and his mothers prouder of the way he controled it.
A month later, the old Dyomedes and his uncle asked him to marry  Meliah himself, and all he needed was a look at the young woman to accept.
He was going to marry Meliah, and even if the child wasn't his, he was going to be a father.
It was, quite strangely, this concept that made him uncomfortable when Meliah's grand mother placed a little wailing creature in his arms.
-It's a girl Ani.
There was a difference, discovered Anitekos, between knowing he was going to be a father, and actually being a father.
A startling difference betteen « I'm going to be a father » and « I AM a father ».
He hasn't been afraid when he was asked to marry the woman he loved, even though their different races.
(I'm going to be a dad!)
He didn't panic when he said his wedding vows, and swore to raise the baby as his own, and not like this bastard Euthymios ( 'Ani', said the Elder 'just take the oath, thanks')
(I'm going to be a dad!)
He didn't fear the baby's kicks under his hand, when he was holding Meliah at night.
(I'm going to be a dad!)
And there, with the baby between his hands, so small, so frail, already endowed with the voice of the women from Meliah's clan, so different of a centaur foal.
(Oh shit. I'm a dad!)
He will have  to care for 'Her', to raise 'Her' (he may have grown with fauns, he was still a centaur), to punish 'Her' (what if he spanked 'Her'? Will 'She' be hurt?), to feed 'Her' (he wasn't even eating meat! How will he make 'Her' finish her plate?), to cuddle 'Her', to dress 'Her', to protect 'Her', to...
-Not like that Ani, suddenly said the old Dyomedes.
The elder  faun take the little girl back, only to settle her carefully onto the centaur's arms again, taking his other hand to help steady her, using gesture he learned with five childrens and seventeen grand childrens.
-There. Keep your hand under her bottom, she won't be able to kick your fingers that way. Keep her neck straight, she is to young to sit up yet. Make the most of it, it won't last.
Anitekos gave a desesperate look to the Elder who only have an amused smile before putting his hand on his shoulder.
-It will be okay ani.
-I.. I'm going to...
-You won't break her, said the elder.  And you're going to be a good father for her. Better than any other one. Better than kings, and better than gods.
-How do you know?
-Because there is something  you should not forgot Ani. She is your daughter. And you are her father. Whatever happen, she will love you as much as you will love her.
For a very long time, Anitekos will wonder how the elder knew, and how he found the right words to put him at rest, and prevent him to run away from Broken Hills.
Until one day, during a family reunion, a few years after the Elder's death, he will learn that he wasn't Meliah's grand-father.
That he, too, loved a woman pregnant by another, that he also swore to raise the child, and that, he, probably, had this fleeting moment of uncertainty when he find himself with an handfull of baby.
And, like Anitekos, two generations later, he held the child tighly -HIS child, and noone else's- and he really became a father.

The end


Devenir père

Anitekos avait renoncé à être père depuis des années.
En tant que centaure, il aurait dut défier un étalon plus âgé pour s'approprier son harem ou ses filles, ou rejoindre une harde de jeunes mâles bagarreurs qui l'auraient aidé à voler quelques femmes.
Malheureusement pour Anitekos, et fort heureusement pour les jeunes centauresses, il était loin d'être aussi grand, fort et belliqueux que ses congénères. Pour un centaure, il était même franchement chétif. Ca ne faisait pas de lui une chiffe molle, bien au contraire. Il avait beau faire une tête de moins que le reste de sa famille, il travaillait dur pour aider son oncle aux vignes, donner un coup de main aux récoltes, ou à courser les chèvres fugitives de la famille de Meliah.
Plus tard, quand il s'était enfin aperçu que son meilleur ami était devenu une belle jeune femme et que le fait qu'elle soit bipède ne freinait en rien ses sentiments, il fit définitivement une croix sur toute paternité potentielle.
Particulièrement quand elle tomba enceinte d'un père inconnu et que ses parents la marièrent à un autre faune nommé Euthymios.
Anitekos ne sut jamais exactement pourquoi le mariage fut un tel fiasco, il s'était fait discret pendant cette période, dévoré par la jalousie et craignant de compromettre l'union de sa meilleure amie, mais quand il trouva Meliah sur le chemin de son village, enceinte de cinq mois et en larmes, il dut se faire violence pour ne pas aller ruer au visage de son époux.
Son père aurait été fier de la soif de sang qui l'avait étreint, et ses mères encore plus de la manière avec laquelle il la maîtrisa.
Un mois plus tard, le vieux Dyomedes et son oncle lui proposèrent d'épouser Meliah lui même et il ne lui fallu qu'un regard à la jeune femme pour accepter.
Il allait épouser Meliah, et même si l'enfant n'était pas de lui, il allait être père.
C'est étonnament le concept qui lui posa le plus de problème quand la grand mère de Meliah lui posa un petit être vagissant dans les bras.
-C'est une fille Ani.
Il y avait toute une différence, s'aperçut Anitekos, entre savoir qu'on allait être père, et être père.
Une différence flagrante entre "je vais être père" et "Je SUIS père".
Il n'avait pas eut peur quand on lui avait proposer d'épouser la femme qu'il aimait, malgré leurs différences de race.
(Je vais être papa!)
Il n'avait pas paniqué quand il avait prononcé ses voeux de mariage, et juré d'élever le bébé comme le sien et pas comme ce bâtard Euthymios. ('Ani', avait dit l'ancien, 'tiens t'en au serment, merci'.)
(Je vais être papa!)
Il n'avait pas tremblé en sentant les coups de sabots du bébé sous sa main, quand il tenait Meliah contre lui pendant la nuit.
(Je vais être papa!)
Et là, avec le bébé entre les mains, si petite, si frêle, déjà dotée des poumons des femmes du clan de Meliah, si différente d'un enfant centaure.
Il réalisait maintenant ce que ça signifiait.
(Oh merde. Je suis papa!)
Il allait devoir s'occuper d'Elle, l'élever (il avait beau avoir grandit au contact de faunes, il restait un centaure) , la punir (et s'il lui donnait une fessée? Il allait lui faire mal!), la nourrir (il ne mangeait même pas de viande! Comment allait il l'obliger à finir son assiette?), la cajoler, l'habiller, la protéger, la...
-Pas comme ça Ani, intervint soudain le vieux Dyomedes.
Le vieux faune souleva la petite pour la caler avec délicatesse au creux du bras d'ani, puis lui prit l'autre main pour la poser contre elle, l'empêchant de basculer, de gestes apprit au contact de cinq enfants et dix-sept petits enfants.
-Voilà. La main sous ses fesses, comme ça elle ne pourra pas te donner de coups de sabots sur les doigts. Garde bien son cou droit, elle est trop petite pour se redresser seule. Profites en, ça ne va pas durer.
Anitekos jeta un regard désespéré à l'ancien qui eut un petit sourire amusé avant de poser la main sur son épaule.
-Ca va aller Ani.
-Je... Je vais...
-Tu ne vas pas la casser, ajouta l'ancien. Et tu seras un bon père pour elle. Meilleur que tout ceux qu'elle aurait put avoir. Meilleur que des rois et meilleur que des dieux.
-Comment vous... vous savez?
-Parce qu'il y a une chose que tu ne dois pas oublier Ani. C'est ta fille. Et tu es son père. Quoi qu'il arrive, elle t'aimera autant que tu l'aimeras.
Pendant longtemps, Anitekos se demandera comment l'ancien avait su, et comment il avait trouvé les bons mots pour le rassurer et l'empêcher de s'enfuir en courant des Collines Brisées.
Jusqu'à ce qu'un jour, au détour d'une réunion de famille, quelques années après la mort de l'ancien, il apprenne qu'il n'était pas le grand père de Meliah.
Que lui aussi avait aimé une femme qui portait l'enfant d'un autre, que lui aussi avait promis d'élever le bébé, et que lui aussi, probablement, avait eut ce bref moment d'incertitude quand on lui avait mit l'enfant entre les mains.
Et que comme Anitekos, deux générations plus tard, il avait serré ses bras autour de l'enfant - SON enfant, et pas celui d'un autre- et qu'il était vraiment devenu père.

Fin
Well, you can't blame the guy for getting a little scarred, have you seen the size of Amaltheia in his hands?
(she will totally rule over him by the way, he's gonna be such a doting father, Meliah will have to be the strict one.)
Add a Comment:
 
:iconmanla:
manla Featured By Owner Feb 25, 2011  Hobbyist Digital Artist
Une très belle histoire, et un dessin vraiment superbe, plein d'émotion ^^
Reply
:iconkineko:
kineko Featured By Owner Feb 25, 2011  Professional General Artist
Merci beaucoup. Ca faisait un moment que cet épisode me trottait dans la tête, mais je n'avais pas encore le personnage du bébé pour tout lier.
Reply
:iconmanla:
manla Featured By Owner Feb 26, 2011  Hobbyist Digital Artist
Le personnage du bébé est vraiment super, il permet de bien développer le personnage. Bien trouvé ! :)
Reply
:iconkineko:
kineko Featured By Owner Feb 26, 2011  Professional General Artist
Et du coup, maintenant, je développe l'histoire du bébé... J'en suis à la quatrième génération là, je devrais peut être me calmer XD
Reply
:iconmanla:
manla Featured By Owner Feb 27, 2011  Hobbyist Digital Artist
Ahahaha !! XD Non, au contraire, continue ^^ C'est beau les histoires développées comme ça ! ^^
Reply
:iconaklabem:
aklabem Featured By Owner Feb 24, 2011  Hobbyist Traditional Artist
Une petite histoire pleine de tendresse associé à un dessin qui l'est tout autant. Meugnon tout plein *_*
Dans la majorité, tes petits textes qui suivent les illustrations apportent vraiment énormément au travail déjà fourni sur le dessin.
J'aime beaucoup ce petit univers qui semble trottiner dans ta tête depuis bien longtemps. Je me souviens d'être tombée en admiration devant tes dessins de sphinx, y'a bien longtemps maintenant, quand je suivais à l'époque avec passion les histoires que tu écrivais avec Asuka, et j'avoue que lire ça me plonge dans de vieux souvenirs. Continue comme ça :D
Reply
:iconkineko:
kineko Featured By Owner Feb 25, 2011  Professional General Artist
Merci! Je suis contente Que les gens lisent ces petits textes. Les idées me viennent en même temps que le dessin, mais pour le moment, j'avais plus de retour sur le dessin lui même que sur l'histoire des Collines. :)
Reply
Add a Comment: